Airddo9 est prêt !

En studio, au bout de la rue ou au bout du monde, bénéficiez de la légèreté et de l’agilité de l’IP.

Pour couvrir le Festival de Cannes, les équipes de Radio France ont emporté la nouvelle version 9 de leur NETIA AirDDO. Elle apporte notamment des fonctionnalités IP qui permettent d’alléger très sensiblement les outils nécessaires pour les opérations extérieures. Explications.

En décembre dernier, la DTSI (Direction des Technologies et des Services de l’Information) de Radio France a lancé avec NETIA un projet collaboratif, intégrant dès le départ les utilisateurs finaux, pour la mise à jour des plateformes techniques des opérations extérieures des antennes.  Un « bac à sable » a été monté pour concevoir, définir et valider les fonctionnalités requises comme, par exemple, la diffusion via des drivers virtuels, le pilotage des conduites des émissions via des boîtes à boutons (Elgato) ou la connexion des contrôles GPI via des boîtiers (Moxa). C’est ainsi qu’en travaillant ensemble, une solution de production de terrain, complète et légère, a pu être développée autour de AirDDO9.

Le studio Radio France de Cannes (Merci à Benoit Chapon et aux équipes OpéExt de Radio France)

Les avantages de l’IP pour les opérations extérieures

Pour les équipes, c’est une amélioration significative puisqu’elles peuvent partir avec beaucoup moins de matériel tout en gagnant en flexibilité. Plus besoin de tours d’ordinateurs pour héberger les différentes cartes requises auparavant. Tout est intégré dans un mini PC. Les flux audio comme les connexions à la console se font sous IP. Si l’essai de Cannes est transformé, AirDDO9 pourrait s’envoler vers les JO de Tokyo !